La recherche et l'expertiseLe jardin, un lieu de partage des activités entre scientifiques, experts, formateurs et la société francilienne

Au sein du Jardin, ouvert au public parisien et francilien, la ville de Paris travaille sur la dimension paysagère, culturelle et pédagogique. La restauration de bâtiments historiques, et une signalétique rénovée des différents marqueurs de notre histoire sur le site constituent la base d’itinéraires de découvertes de plus en plus visités par des publics diversifiés.

La dimension culturelle et la création artistique sont présentes pour rendre compte des différentes facettes de cette ouverture au monde. Le pavillon Indochine entièrement réhabilité abrite des manifestations culturelles, artistiques et scientifiques ouvertes à différents publics qui peuvent se rencontre et dialoguer. Les expositions portées par les étudiants du campus sont tout particulièrement encouragées. Le pavillon Tunisie fait l’objet d’une rénovation soutenue par la région Ile de France pour faciliter le lien entre les communautés hébergées sur le jardin et celles visitant le jardin dans des espaces de restauration et de pédagogie.

Le site fait aussi écho à la solidarité internationale, notamment celles des collectivités territoriales (coopération décentralisée), celles des ONG (coopération non gouvernementale), celles des gouvernements (coopération bilatérale) ou celles des organisations internationales (coopération multilatérale). Plus qu’un pôle, le JATP joue de plus en plus un rôle d’aimant pour constituer un lieu ouvert à l’expression de positionnements, fussent ils contrastés, d’institutions et d’acteurs divers réfléchissant et intervenants sur les questions de développement. Le JATP met aussi en avant toutes les formes d’engagements sur les questions du développement durable notamment initiées par les jeunes générations qui viennent compléter leur parcours d’enseignement supérieur sur le site.

Ainsi, le Campus scientifique et le Jardin tropical de Paris René Dumont constituent un ensemble constitué d’espaces à vocation spécifique mais complémentaires : un espace d’accueil, un espace scientifique, un espace historique, un espace culturel, artistique et pédagogique, enfin, le plus vaste et encore largement à consolider, un espace paysager et de détente.

Le site devient un jardin d’art et d’interprétation de l’histoire du siècle passé au service d’une compréhension ouverte et a-dogmatique du présent et des défis à venir sur des thématiques prioritaires. Il fournit pour cela aux divers publics, des plus académiques et spécialisés, aux citoyens, des clés de lecture du patrimoine naturel et monumental et d’une pensée française de coopération avec les mondes tiers en utilisant des médiations et des aménagements autres que ceux d’un musée.  Il n’existe pas sous cette forme de tels jardins « campus » en France et ni même sans doute en Europe.

Cette expérience, menée depuis 15 ans, donne à voir aujourd’hui un ensemble de plus en plus cohérent intégrant la recherche fondamentale, la recherche appliquée, l’enseignement supérieur et l’expertise au service de tous.

Situé à la lisière de Paris, des Départements Val de Marne et Seine Saint Denis le Campus JATP a vocation a assurer le rôle de moteur de cette mise en  synergie inédite sur l’est du bassin parisien.

La collaboration entre la ville de Paris et la région Ile de France, en lien avec les ministères concernés et les partenaires présents sur le site, est fondamentale pour asseoir cet ensemble Jardin-Campus dans ses dimensions recherche, environnement, culture et coopération internationale.

Cookies de suivi acceptés